• Carnets militaires du Général Lecourbe - Sébastien Evrard -

    Un chef de guerre dans la Révolution ;

    L'Harmattan ; paru le 1er Janvier 2015 ; 250 p. ;  24 € 70.

                "En 1799, c'est le tacticien des montagnes qui apparaît."

    Le Général Lecourbe (1759-1815). Il fut un des meilleurs généraux de l'époque révolutionnaire. Ayant appuyé le Général Moreau, ce dernier étant partisan de Cadoudal, il est écarté par Napoléon, et fut réhabilité par Charles X puis par Louis XVIII. Général en Chef du Corps d'Armée du Jura durant la Révolution, il est le héros du troisième siège de Belfort (30 Juin - 8 Juillet 1815). Son nom est inscrit sur l'Arc de Triomphe. Son nom a été donné à une rue de Paris, et il figure également dans celui d'une station de métro. RN 1

    Sébastien Evrard a également publié Les Campagnes du Général Lecourbe, paru le 28 Janvier 2011, chez le même éditeur.

    Carnets militaires du Général Lecourbe - Sébastien Evrard

    Carnets militaires du Général Lecourbe - Sébastien Evrard


    votre commentaire
  • Chateaubriand - une jeunesse bretonne - Roland Mazurié des Garennes ; KURIOS -

    Pascal Galodé éditeurs ; cartonné ; 80 p. ; 20 €.

     

     

    Chateaubriand - une jeunesse bretonne -


    votre commentaire
  • Madame de Saint-Malo ou la Fidélité - Marc Tardieu

    Pascal Galodé editeurs ; 368 p.; 21 € 90.

    Roman historique qui a reçu le Prix du meilleur roman historique du Festival du film de Waterloo.

    Madame de Saint-Malo ou la Fidélité - roman historique

    "Août 1858 : L’empereur Napoléon III et l’impératrice Eugénie se rendent en visite en Bretagne. Parmi ceux qui acclament le couple impérial figure Amélia Bouvet, une jeune demoiselle des environs de Saint-Malo, petite-fille d’un célèbre amiral. Des années plus tard, l’impératrice appelle la jeune Bretonne à ses côtés en tant que lectrice, puis Dame de Compagnie, et Amélia Bouvet –devenue Amélia Carette après son mariage avec un riche industriel – va ainsi connaître les grandes heures de la Cour."


    votre commentaire
  • Par RN 1

     

    Vianney, chanteur français très prometteur qui a publié en 2014 un album, Idées blanches.

     

    Ce voyageur possède un vrai talent et la chanson en lien me rappelle, entre autres, Miossec... Nous reparlerons de ses autres chansons, dont certaines que j'ai aimées.

    Il vient de chanter le 29 Janvier en première partie du concert privé de Julien Clerc, qui vient de revenir avec un nouvel album, Partout la musique vient.

     

    A découvrir ici

    Vianney, valeur montante de la chanson française

     


    votre commentaire
  • Le pouvoir de l'humour - Nelly Quemener

    Le pouvoir de l'humour - Nelly Quemener -

    Armand Colin ; paru le 26 Mars 2014 ; 208 p. ; 22 € 50.

     

    Nelly Quemener, maître de conférences et membre du CIM (Communication, Information, Medias).


    1 commentaire
  • Diplomates Indépendants ; Emergence d'un statut ; Chantal-Nina Kouoh -

    La dynamique des diplomaties non gouvernementales à l'orée du XXI° siècle ;

    L'Harmattan ; paru le 1er Février 2015 ; 318 p. ; 30 € 40.

    Dans l'esprit de Royauté-News, qui contribue à l'émergence et à la reconnaissance des nouveaux genres de relations inter-états et inter-nations, et face au questionnement sur l'incapacité des états à remplir leur rôle et à faire face aux défis mortels (Environnement, économies, conflits de civilisation, misère, organisation du monde) cependant que l'impact et le rôle capital des ONG n'a fait que croître ces dernières années.


    3 commentaires
  •  

    La Princesse Marie-Thérèse de Bourbon Parme tiendra une conférence le 11 Février 2015 à Paris, à l'invitation de Madame de Peyronnet, à l'espace Polignac.

     

    Il sera question de son livre, Les Bourbon Parme, une famille engagée dans l'histoire, publié en France en 2014 chez l'éditeur Michel de Maule, et qui a fait l'objet de plusieurs présentations devant un public nombreux.

     

    Conférence de Marie-Thérèse de Bourbon Parme


    1 commentaire
  • Aidez la restauration intégrale de l'Eglise Saint-Germain-des-Prés, joyau parisien très ancien. Cette Eglise millénaire attend votre don, même très modeste. Si vous êtes imposé en France, vous pouvez déduire 66% de votre don de vos impôts.

    Le comité d'honneur pour cette restauration est Madame Hélène Carrère d'Encausse, de l'Académie Française.Des travaux ont déjà été entrepris (décors peints, fresques murales) financés entre autres par la Ville de Paris. Cependant, les travaux doivent se poursuivre afin que l'église soit entièrement restaurée.

    Comme l'indique l'un des panneaux historiques présentant le projet, cette paroisse, dont le curé est le Père Benoist de Sinéty, par ailleurs responsable des Aumôneries étudiantes du diocèse de Paris,  date de l'époque de Clovis. C'est le fils de Clovis qui en effet fit bâtir ici une basilique, sauvée à la fin du 6° siècle après les invasions Vikings, reconstruite en l'An Mille, et sauvée par Victor Hugo au 19° siècle grâce à une souscription.

    Royauté-News soutient cette initiative pour conserver cet élément essentiel du patrimoine moral parisien, français et chrétien.

    Sauver l'Eglise Saint-Germain-des-Prés

    Pour savoir où déposer votre don, accepté sous toutes les formes, voici le numéro de téléphone de la paroisse :

      01 55 42 81 10


    votre commentaire
  • Laàs

    Ici, le maire de Laàs, Jacques Pedehontaà, centrant Laàs et son territoire par rapport au reste du monde.

     

    Ce village pyrénéen de Laàs a été baptisé Principauté de Laàs par son maire (2014). Royauté-News, a reconnu cette principauté. Nous allons en reparler très vite.


  • L'invention de la Valeur Universelle exceptionnelle de l'UNESCO

    L'invention de la Valeur Universelle exceptionnelle de l'UNESCO -

    Une utopie contemporaine ;

    Sous la direction d'Alain Chenevez et de Nanta Novello Paglianti ;

    L'Harmattan ; paru le 1er Janvier 2015 ; 248 p.; 23 € 75.

     

    Cet ouvrage débat de l'évolution du patrimoine mondial, depuis la Valeur Universelle Exceptionnelle (créée en 1972 à la 17° Assemblée Générale des Etats parties de la Convention du Patrimoine mondial), en passant par la Convention pour la reconnaissance de l'immatérialité (2003), jusqu'à nous jours. RN 1


    1 commentaire
  • Louvois - Jean-Philippe Cénat

    Louvois ; Le double de Louis XIV - Jean-Philippe Cénat -

    Tallandier ; paru le 15 Janvier 2015 ; 512 p. ; 25 € 90.


    votre commentaire
  •  

    La journée de commémoration de la mort de Louis XVI, organisée le 17 Janvier fut l'occasion de  pour beaucoup de retrouver le Prince Louis de Bourbon.

    Les moments qui ont suivi la messe du matin célébrée à la Chapelle Expiatoire, où s'étaient rassemblés plus de cinq cents personnes, se sont déroulés comme toujours une ambiance chaleureuse et bon enfant autour d'un Prince qui aime se retrouver parmi fidèles et amis. Deux cents personnes étaient restés pour ce repas et pour écouter le discours du Duc d'Anjou. On ressent l'impression chaleureuse qui se dégage de la vidéo publiée par l'Institut.

    Pour lire l'homélie du Père Augustin Pic, un clic.

    Pour lire le discours du Duc d'Anjou  (Un Clic)  mis en ligne par l'Institut de la Maison de Bourbon.

    Regarder la vidéo

    Pour les agrandir, veuillez cliquer sur les photos.

    Le Duc d'Anjou à la cérémonie du 17 Janvier 2015

    Le Prince Louis, Duc d'Anjou ; le Prince de Bauffremont ; M. Pinot, Pdt du Centre d'Etudes Historiques et Administrateur de l'IMB.

    Le Duc d'Anjou à la cérémonie du 17 Janvier 2015

    Le Duc d'Anjou à la cérémonie du 17 Janvier 2015

    Le Prince Louis de Bourbon. Le Prince de Bauffremont. A sa gauche, le comte Thierry de Beaumont-Beynac. Derrière, M. Jean-Christian Pinot, le baron Pinoteau. En arrière, en manteau vert, M. Legrip de La Rozière. Au fond, Madame Hüe.

    Le Duc d'Anjou à la cérémonie du 17 Janvier 2015

    Le Duc d'Anjou à la cérémonie du 17 Janvier 2015Le Duc d'Anjou à la cérémonie du 17 Janvier 2015

     Le Duc d'Anjou à la cérémonie du 17 Janvier 2015

    Le Prince avec le Secrétaire Général, M. de La Rozière.

    Le Duc d'Anjou à la cérémonie du 17 Janvier 2015

                                      Le Prince Louis avec le chanteur du Show Tahiti Nui.


    votre commentaire
  • Les Américains de Paris - Nancy L. Green

    Les Américains de Paris - Nancy L. Green -

    Hommes d'affaires, comtesses et jeunes oisifs - 1880-1941 ;

    Belin ; paru le 17 Octobre 2014 ; 510 pages ; 23 €.

     

                Nancy L. Green est directrice d'études à l'EHESS.


    1 commentaire
  • L'an dernier, en 2014, le Comte de Paris, Duc de France, réunissait le 8 Septembre, en la Nativité de la Sainte-Vierge en l'Eglise de Saint-Germain l'Auxerrois, l'Ancien Ordre de l'Etoile (1022, puis 1351) à l'Ordre Notre-Dame du Mont-Carmel

     

    Cette nouvelle est particulièrement intéressante. Dédié au Chef de la Maison Royale de France (ici, le Comte de Paris), outre sa mission qui est de promouvoir le patrimoine lié aux Ordres de Chevalerie, l'Ancien Ordre Royal et Souverain de l'Etoile et de Notre-Dame du Mont-Carmel est destiné à la défense du patrimoine culturel de la France, en particulier, du patrimoine religieux et cultuel.

    Egalement, le Comte de Paris a réuni cet Ordre double à la Lieutenance de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel. Laquelle, (si nous avons bien compris) forme désormais la branche hospitalière de l'Ancien Ordre Royal et Souverain, qui existe aujourd'hui sous la forme d'une Association sous le régime de la Loi de 1901, comme les autres institutions citées.)

     

    Le 17 Janvier 2015, cet Ordre a célébré sa fête en présence du Comte de Paris, et de son Grand-Maître, Richard Finell, comte d'Auxois.

     

    Nous avons le plaisir d'annoncer que l'Ordre de l'Etoile possède désormais son site, officiellement ouvert le 17 Janvier.

    Indiquons également la page FB de l'Ordre ainsique que la page FB de la Lieutenance de Saint-Lazare.

     

    C'est un peu compliqué et un peu confus, entre les nombreuses différentes branches de Saint-Lazare officielles (au nombre de quatre, et il existe aussi de nombreuses Associations et organisations dérivées), et nous ferons le point prochainement de façon exhaustive sur Royauté-News, le Site officiel des monarchies.

     

    ______________

    (lors de la prière familiale mon père prononce toujours l'invocation (après St-Michel-Archange et quelques principales autres) : - Notre-Dame du Mont-Carmel ; priez-pour nous. Note de l'auteur)


    4 commentaires
  • Le Petit Livre des Châteaux de la Loire - Marie Chamberlain

    Le Petit Livre des Châteaux de la Loire - Marie Chamberlain -

    Paraîtra le 18 Février 2015.

    Chêne ; collection Petit Livre ; 176 p. ; 14 € 95.


    1 commentaire
  • Voici la carte de voeux pour 2015 d'Yves-Marie Adeline, illustrée d'une de ses peintures.

     

    Poète, écrivain, professeur de l'enseignement supérieur (esthétique musicale, Université de Poitiers 1986-89), il a publié plusieurs ouvrages de nature politique qui ont marqué les milieux catholiques traditionnels. Nous n'en retiendrons qu'un ici, utile à tous publics : L'histoire mondiale des idées politiques (Ellipses, 2007).

     

    Il s'intéresse à la musique et aux arts plastiques, et a publié La musique et le Monde (Téqui 2000), et L'Appel des sirènes (Editions de Paris 2005), ouvrage qui résume  ses conférences professorales.

    Jusqu'en 2008 il a président l'Alliance Royale, qu'il a fondée en 2001, pour permettre aux royalistes de s'impliquer dans la vie politique sous la forme d'un parti.

     

    Yves-Marie Adeline

                                La Tendresse, huile sur toile. Automne 2014.


    1 commentaire
  •  

    Le Duc et la Duchesse d'Anjou présideront la cérémonie annuelle du 17 Janvier, célébrée pour la mémoire du roi Louis XVI et pour la France, à la Chapelle Expiatoire et présideront le déjeûner qui suivra.

    Nous confirmons ce que nous avions laissé entendre dans notre édition du 12 Janvier (publiée de façon limitée et visible aujourd'hui sur la Rubrique Centrale) : le Prince Louis de Bourbon a rétabli sa protection sur l'Institut de la Maison de Bourbon.

    Le Duc d'Anjou a écrit à chacun des membres de l'ex-IDA, Institut Duc d'Anjou, pour leur demander de rejoindre l'Institut de la Maison de Bourbon.

    Le Duc d'Anjou a toujours souhaité à la rencontre des gens qui assistent aux cérémonies. Il le fait à nouveau, et il a été observé qu'à chaque déplacement en France du Prince Louis, ils étaient heureux de pouvoir s'approcher de lui.

    Lors de la dernière réunion de l'IMB, il a été annoncé que le Prince Louis voulait, comme  l'IMB le souhaitait aussi, conserver plusieurs membres de l'IDA. Ainsi, trois responsables, Madame Hüe, Monsieur Pinot, et Monsieur de Beaucorps, ainsi qu'un membre, Monsieur Thierry de Beaumont-Beynac, et enfin, une personne extérieure à l'IDA, Monsieur Philippe Montillet, ont été nommés Administrateurs de l'Institut de la Maison de Bourbon. Pour cela, trois Administrateurs de l'IMB ont cédé leur place pour cette fusion, ainsi réalisée sous les meilleurs auspices et gage d'une parfaite entente.

    A l'Automne 2014 avait été célébré le Centenaire du Mémorial de France, à la Basilique de Saint-Denis, suivi d'un repas présidé par Madame la Surintendante de la Maison d'éducation de la Légion d'Honneur, où se tenait le repas. Le Duc de Parme, Chef de la Maison Royale de Parme, avait honoré ce Centenaire par un message adressé au Mémorial, que son grand-père, le Prince François-Xavier avait créé.

    Le 21 Janvier à la Basilique de Saint-Denis à 12 h, sera célébrée la messe à la mémoire du roi Louis XVI, présidée par le Prince Henri de Bauffremont. Celui-ci est l'un des petit-fils de Mgr le Duc, et il vient de succéder il y a quinze jours à son grand-père à la tête du Mémorial de France.

    Cérémonies du 21 Janvier 2015 : Louis de Bourbon le 17 Janvier à la Chapelle Expiatoire

    Ci-dessus, la Chapelle Expiatoire. Merci à Paris1900 L'art nouveau

    Ci-dessous, l'un des lieux traditionnels des commémorations.

    Cérémonies du 21 Janvier 2015 : Louis de Bourbon le 17 Janvier aux Invalides

      L'Eglise des Invalides - Merci à Fenotte2003 -


    2 commentaires
  •  

    L'Express devait être racheté. Le titre détenu par le Groupe belge Roularta, qui posséde toujours Point de Vue, n'était plus rentable.

    Une achat stratégique Pour Drahi, qui vient de SFR et qui a acheté ce week-end L'Express, L'Expansion, et Lire, le tout pour 10 Millions d'euros. Ceci pour être considéré, car il avait été un peu malmené. Montebourg voulait qu'il rapatrie sa fortune de Suisse en France.

    Patrick Drahi possède déjà en Israël une société de télécoms, Hot.

     

    Changement aussi pour Le Nouvel Obs, passé il y a trois mois pour 14 millions dans le giron du journal Le Monde.

    Quant à Bouygues, il vendra vraisemblablement cette année son groupe Telecom, si Martin Bouygues consent à baisser son prix.

     

    A suivre mardi notre actualité sur Royauté-News.


    1 commentaire
  •  

    L'Institut Duc d'Anjou, dont Royauté-News avait annoncé le premier la création en Décembre 2010, a été supprimé le 16 Décembre dernier et son activité a été arrêtée au 31 Décembre 2014.

     

    Cette décision avait fait l'effet d'un coup de tonnerre dans l'univers royaliste français, en particulier au sein du Légitimisme. Aujourd'hui, la fin de ce nouvel Institut était espérée et pressentie en privé depuis assez longtemps, et cette parenthèse vient de se refermer. Elle a correspondu à la présence de Xavier Bureau, omnipotent secrétaire privé et passage obligé pour atteindre le Prince Louis de Bourbon durant plusieurs années avant même cette création, parenthèse qui avait, en apparence du moins,  sonné le glas de l'unité Légitimiste.

     

    Cette unité a toujours été représentée par l'Institut de la Maison de Bourbon, établissement culturel fondé en 1973 et reconnu 1997 d'utilité publique. Il a longtemps été présidé par le Duc de Bauffremont, aujourd'hui président émérite, auquel son fils, le Prince de Bauffremont a succédé.

     

    On peut espérer comme issue probable de ce nouveau changement, pourquoi pas, que le Prince Louis de Bourbon, Duc d'Anjou, accorde à nouveau sa protection à l'Institut de la Maison de Bourbon... Nous le saurons très bientôt.


    1 commentaire
  •  

    Le 9 Janvier 2014, ceux qui avaient été investis d'une fonction au sein du Royaume déclaraient pour successeur du Prince Philippe d'Araucanie, M. Jean-Michel Parasiliti di Para. Jusqu'alors ce dernier avait été le président du Conseil du Royaume.

    Le 22 Juin, a été proclamé un nouveau Prince, Stanislas Parvulesco, investi par des membres du Royaume, principalement le Vicomte Quatreboeufs de Malimensu, qui avait détenu des fonctions durant plusieurs années au sein du Royaume, et qui était un proche du défunt.

    Entre temps, par l'intermédiaire d'un de nos journalistes, notre Site avait accordé à M. Parasiliti, qui avait adopté le nom d'Antoine IV, sa première grande interview, particulièrement riche et qui  semblait augurer de sa capacité à prendre avec succès les rênes du Royaume. Parallèlement, il s'était engagé à rénover les institutions, à effacer les blocages qui empêchaient le Royaume d'obtenir une audience véritable, afin d'aller au-delà d'un petit groupe d'amateurs et de curieux.

    Cette voie ayant été abandonnée, nous voici aujourd'hui, un an après l'élection qui a porté M. Parasiliti di Para à la tête du Royaume, et nous pouvons nous poser la question : quel est son bilan ? Il n'est pas opportun pour nous d'explorer dans le détail cette activité, mais nous ne manquerons pas d'y venir. Cependant que, de son côté, le groupe qui a repris depuis Juin 2014 avec un succès apparent et remarqué la tête du Royaume d'Araucanie et de Patagonie, poursuit sa route et qu'une autre initiative, centrée sur le maintien rigoureux des formes et de l'héritage, voit maintenant le jour.

    Cette initiative est conduite par M. de La Garde, qui vient de faire publier plusieurs communiqués à l'occasion de cet anniversaire. Soucieux de réunir les tendances qui se sont exprimées et celles qui pourquoi pas, pourraient se manifester, tout en restant dans une filiation exigeante par rapport aux  formes traditionnelles du Royaume, il a choisi de proposer une nouvelle formule et considère qu'on ne peut reconnaître à la tête de la Maison Royale celui qui n'a pas suivi ses engagements.

    En effet, une dynamique nouvelle semble pouvoir être impulsée aujourd'hui. Il va sans dire que l'équipe qui s'était soudée autour d'Antoine IV provenait de l'ancienne équipe des dignitaires en place jusqu'à la mort du Prince d'Araucanie et qui, on l'a ignoré, ne faisait pas l'unanimité, a tenté d'ostraciser toute tentative d'ouverture et de renouvellement, renvoyant d'un même bloc à l'ignorance, aussi bien les propositions d'entente émises par le jeune Prince Stanislas, et celles partiellement tentées par l'auteur de la troisième voie, qui avait exprimé à la fin de l'été le désir que soit ouvert un dialogue et une concertation. Ce dernier, après avoir travaillé intensément avec Antoine IV, a fait savoir qu'il s'était séparé de cette collaboration vouée à l'échec, en raison de l'attitude calculée de ce dernier pour éviter de s'engager dans la voie des réformes promises. Voilà pour les explications officielles.

    En outre, les choses vont plus loin, car M. de La Garde considère comme nulle l'élection du 9 Janvier 2014, rejoignant totalement une part des griefs mis en avant devant la presse par le vicomte Quatreboeufs de Malimensu. La suite promet donc d'être riche, d'autant qu'une mission de concertation a été mise sur pied et elle a pour objectif de s'adresser à l'équipe Parasiliti, dans l'espoir qu'une entente soit trouvée. Nous ne manquerons pas de vous informer des évolutions dans les affaires du Royaume d'Araucanie.


    2 commentaires